Archive pour la catégorie 'pensées/réflexions'

Pourquoi serais-je Charlie ?

11 janvier, 2015

je-ne-suis-pas-charlie

Pourquoi serais-je Charlie ?

Bien qu’il soit dramatique qu’il y est des victimes, et que leurs familles soient en souffrance, il est hypocrite de dénoncer un soit-disant terrorisme extrémisme islamique sur notre territoire, alors que le gouvernement français le soutien et l’encourage dans d’autre pays comme en Irak, en Lybie, ou en Syrie, en le finançant et le fournissant en arme encore à l’heure actuelle.

Pour la liberté d’expression ?
Outre le fait que ce pseudo journal caricature vulgairement de façon obscène certaines communautés en particulier avec le consentement et le soutien du gouvernement, comment justifier cette excuse facile lorsque ce même gouvernement fustige au même moment d’autres artistes pour des propos bien moins graveleux dirigés vers toutes les communautés sans exception sous prétexte de préserver une communauté « victimaire trop persécutée ».
Le deux poids deux mesures est clairement établi pour qui veut bien prendre la peine de rester objectif !
Il s’agit ni plus ni moins que de faire le jeu de nos politiques corrompus quand l’islamophobie qu’ils promulguent sert à diviser le peuple pour mieux régner.

De grands rassemblements pour dénoncer et lutter contre le meurtre abjecte d’une poignée de personnes ?
Mais où sont les gens lorsqu’il s’agit de défendre nos enfants, pour seul exemple, victimes des réseaux pédophiles bien réels en France (comme à l’étranger), enlevés, violentés, torturés et massacrés en masse chaque année dans un silence absolu et pesant de nos médias autant que de nos dirigeants. Certes, peu de gens le savent. Surtout, peu veulent l’accepter. Une vérité bien trop dérangeante qu’il est beaucoup plus facile d’ignorer tant elle est trop traumatisante à concevoir. Surtout, malgré la reconnaissance de la corruption parmi nos élites, la population est encore trop confiante en leurs déclarations ainsi qu’en celles des médias traditionnels qui sont à leurs bottes. Tout vrai journaliste réellement indépendant et intègre est systématiquement écarté et dénigré pour préservé le système totalitaire existant.

Au-delà d’une division communautaire au sein de notre Etat, je crains surtout une division bien plus prononcée et plus destructrice encore entre les gens éveillés, que certains appellent la « Dissidence », et les masses populaires, de quelle que soient leurs rangs ou castes, victimes de l’abrutissement intellectuel et moral télévisuel et qui ne jurent que par la propagande officielle qu’ils prennent comme parole d’Evangile, que l’on pourrait appeler tristement des « moutons ».

Il n’y a plus d’excuses désormais, car qui cherche, trouve ! Si le tri est à faire sur internet, il permet malgré tout de diffuser tout les points de vues, toutes les perceptions et toutes les informations non censurées de chaque sujet. Un travail indispensable d’acquisition de connaissances et de compréhension pour qui veut prétendre rester digne de la société humaine est nécessaire par chacun d’entre nous.
Pour évoluer, autant sur le plan individuel que sociétal, il faut commencer par retirer ses oeillères. Comprendre avant d’agir. Et nos actes de tous les jours auront enfin une chance d’être plus bénéfiques que futiles, voir néfastes, lorsqu’ils seront effectués en toute connaissance de cause.

Mais c’est seulement mon opinion.

Boîte à mensonges

26 juillet, 2014

La boîte de pandore n’est pas un mythe.
Il s’agit en fait de la boîte à mensonges que tout le monde possède désormais chez soi.
Boîte à images, intoxicante plus qu’informative, propagandiste et anihilatrice de toute pensée créative, elle s’est implantée si insidieusement dans nos vies qu’elle en contrôle une bonne partie à notre insu. Les idées qu’elle véhicule à longueur de temps et que l’on croit tout droit sorties de notre libre conscience ne sont en fait que le fruit du travail de sape de cette boîte magique, propre à détruire tout esprit critique de la société uniformiste et manipulatrice dont elle est l’outil le plus efficace. Elle dirige en grande partie nos pensées et nos actions par le biais de messages publicitaires, de tété (fausse) réalité, de journaux mensongés, de jeux distrayant notre attention des sujets importants, et de fictions formatant notre comportement social. S’y référer pour rentrer dans le moule et s’intégrer à une société pervertie est la norme, que l’on en est conscience ou pas.
La télé poubelle nous rend avide de gloire, richesse et pouvoir. Que l’on désire réellement ou qu’on ne cherche qu’à s’illusionner de la possibilité d’acquérir le clinquant et les promesses que la fameuse boîte propage en long, en large et en travers, le résultat déssert nos intérêts spirituels. La morale s’envole. L’éthique s’éloigne. L’illusion au contraire gagne du terrain. Et la matrice tient là son meilleur géôlier avec une boîte que l’on adule sans comprendre son véritable rôle. Son pouvoir ne tient pourtant pas à grand chose. Un bouton, voir une prise, nous sépare de notre émancipation.
Si sa plus grande force réside dans sa capacité à se faire passer pour un agneau entièrement dévoué à notre service, sa plus grande faiblesse tient à son arrogance et son exagération à montrer ses dents de loups, qui l’expose ainsi sous son vrai jour aux yeux des plus éveillés.
La boîte à mensonges doit être comprise comme elle se doit, c’est à dire une arme de destruction massive des cerveaux du peuple.

Causes et conséquences de notre société actuelle

24 mai, 2014

Une partie non négligeable de la population (environ 5 à 6 % selon certains experts) naît psychopathe. Nous ne naissons pas tous bons et égaux contrairement à la croyance générale. Il ne s’agit pas ici de s’occuper des tueurs en série qui ne sont que des psychopathes « ratés », mais de ceux qui font bien plus de mal à toute la société en se présentant sous un aspect très respectable. Difficiles à identifiés sous leur vrai visage, une étude minutieuse de leur comportement permet néanmoins de les découvrir pour ce qu’ils sont réellement au fil du temps. Un manque de véritable conscience, de remords, d’empathie, de regrets, et même d’éthique, un égoïsme et un égocentrisme prononcé, du narcissisme sont autant de qualificatifs qui les caractérisent. Ils usent de mensonge, tromperie et manipulation sans aucun scrupule pour arriver à leur fin. Ils n’éprouvent pas les mêmes émotions que les gens « normaux », mais leurs aptitudes leur permet dans une certaine mesure de les imiter pour mieux nous tromper. Toujours à l’aise dans leurs souliers, ils sont souvent attractifs de par leur assurance et leur « beau parler ». Avec toutes ces « qualités » et défauts, ils visent et arrivent facilement à accéder à des postes de pouvoir dans la société. Voler, mentir, diffamer ou écraser les autres pour avancer, tout en se présentant comme des personnes intègres et hônnetes, n’est pas un problème pour eux. C’est juste leur façon de vivre, ils sont nés comme ça ! Forts de leur avantage certain sur les gens normaux, il est facile de comprendre que la majorité des postes clés dans une société axée essentiellemnt sur l’argent et le pouvoir, est donc pourvue par ces personnes peu scrupuleuses du bien d’autrui. Cette maladie qu’est la psychopatie n’étant pas reconnue suffisament pour ce qu’elle est vraiment, la société ne peut réagir pour endiguer le fléau qui prend les rênes du contrôle de notre civilisation. Les résultats sont bien évidemment désastreux pour l’humanité entière. Le contrôle des états, des banques, des multinationales …etc, par ce genre d’individus ne peut que déservir le peuple au détriment des seuls intérêts de leurs dirigeants. Plus insidieux encore, leur règne et l’image qu’ils véhiculent tendent de nombreuses personnes « normales » à prendre inconsciemment exemple sur leur comportement pathologique. La société devient ainsi de plus en plus pervertie et gangrénée par un mal que la plupart ignore.

Il est important de comprendre la psychopatie pour comprendre le problème de la société dans son ensemble. Cette même société qui va à sa perte à l’heure actuelle, tout comme elle la déjà fait par le passé. De grandes civilisations ce sont effondrée par le passé. Et la psychopatie des élites était déjà présente et responsable. Ce fait nous est sciemment caché car il implique la responsabilité des dirigeants qui se mettraient alors en danger vis à vis de la population si elle en prenait conscience. D’où l’intérêt de séparer l’ivraie du grain.

Plus difficile à imaginer est la connexion entre une société malade et les désastres cosmiques. Nous faisons partie intégrante de l’univers, et l’humanité est un organisme au sein de celui-ci qui doit être nettoyé si nécessaire pour bien faire marcher l’ensemble. Si nous ne nous soignons pas nous-même, l’univers s’en chargera à notre place. Les comètes et autres astéroïdes apportant pestes, déreglements climatiques, perturbations terrestres et destructions se chargeront d’éliminer une société susceptible de causer du tort au cosmos. Celà a été fait de nombreuses fois au cours de l’histoire (de multiples traces en attestent), et cela se fera à nouveau.

 
Pour plus de précision, lire LA PONÉROLOGIE POLITIQUE d’ ANDREW M. LOBACZEWSKI et LES COMÈTES ET LES CORNES DE MOÏSE de LAURA KNIGHT-JADCZYK.

psycho_w-528x550

« Les psychopathes dirigent le monde »

CLOUD ATLAS

29 avril, 2013
Image de prévisualisation YouTube

CLOUD ATLAS dans pensées/réflexions affiche-fr-cloud-atlas-225x300

Le film ultime !

Un mélange de genres, d’histoires, d’espaces et de temps, au service d’un savoureux trip philosophique, voir théosophique, dans un écrin de toute beauté.

Les liens unissant tous les hommes, les conséquences de nos actes, le libre-arbitre, l’immortalité de l’âme, la connaissance de soi-même, le choix de la vérité et de l’intégrité au détriment du bonheur égoïste …, tels sont les thèmes abordés dans le fond.

Et dans la forme, il y en a pour tous les goûts, à condition d’être suffisamment ouvert d’esprit et de ne pas chercher un film simpliste comme Hollywood en pond chaque jour.

De la science-fiction, de l’humour, du suspense, de l’aventure, de la romance, du drame, du fantastique, de l’érotisme, de la violence, des textes somptueusement riches, d’autres très crus… Bref, un mélange qui aurait pu être indigeste, mais qui au final révèle tout le savoir faire des frangins Wachowski avec l’aide de Tom Tykwer. C’est en fait un portrait, une vitrine voir un kaléidoscope de toute la complexité et des nuances de notre existence formant un grand tout, dont nous faisons tous partie et sommes liés sans en prendre suffisamment conscience, qui est savamment orchestré et dévoilé devant nos yeux ébahis.

La profondeur de ce film n’a d’égal que sa complexité dans son montage qui peut paraître déroutante dès les premiers instants.

Il faut donc s’accrocher pour suivre et comprendre cette oeuvre ésotérique ou s’entremêlent six histoires différentes, mais liées de nombreuses façons entre elles, au travers des siècles.

Six personnages épris d’amour et de liberté qui se croisent et s’interconnectent dans les méandres du temps. Une odyssée transgenre évoquant la réincarnation, la révolution, l’émancipation, le dépassement de soi …

Plus qu’une (des) aventure(s) fantastique, il s’agit d’une ode spirituelle poussant à la réflexion, non seulement pour la compréhension de son ensemble, mais surtout sur notre place et notre mission au sein de l’existence.

L’un des grands mérites de ce film est qu’il ne laisse que peu de place à l’indifférence. On adore ou on déteste ! Pour ma part, il s’agit d’un chef-d’oeuvre !

Lana Wachowski a déclaré : « L’idée de Cloud Atlas est d’approcher les états de conscience modifiée. »

Le film, qui cite d’ailleurs Castaneda entre autre, est basé sur le roman La Cartographie des Nuages de David Mitchell.

Si ce dernier film des frères Wachowski ne rencontre apparemment pas le même succès qu’avec l’excellentissime Matrix, c’est qu’il est beaucoup plus difficile d’accès, moins axé grand public, et c’est tout à son honneur. Il est temps d’évoluer, et donc de faire les efforts nécessaires pour transcender notre compréhension du monde, de la vérité et de la vie en général.

Quand un film trop linéaire et simplet nous mâche tout le travail en nous dirigeant comme simple spectateur mouton, Cloud Atlas, pour sa part, nous oblige à nous concentrer, réfléchir par nous même et dessert de subtiles messages de nature ésotérique bien plus constructifs que la plupart des navets hollywoodiens en mal d’inspiration.

Que dire de plus sur cette merveille cinématographique qui mérite d’être vue et revue ?
En fait, on pourrait en dire beaucoup plus, mais à quoi bon… autant y retourner !

P.S: pour ceux qui ont vu le film mais ont eu du mal à comprendre et qui désirent des éclaircissements, voici un lien intéressant et relativement explicite :

http://cinerama7art.com/2013/03/28/cloud-atlas-analyse-et-explications-elementaires/

Remise en question

7 avril, 2013

Avant, j’écoutais Def leppard.
Je me rends compte à présent que leurs pochettes d’albums contenaient toutes des symboles Illuminati.

J’écoutais également Marilyn Manson,
Qui s’avère sûrement finalement être un esclave du projet Monarch (Mind-Kontrol).

Avant, je ne comprenais rien au conflit israëlo-palestinien.

Avant, je croyais vivre en démocratie.

Avant, je pensais les gouvernements au-dessus des banques et des multinationales.

Avant, j’avais confiance aux médecins,
Je croyais les médias,
J’écoutais religieusement les personnes à priori plus cultivées que moi,
Je ne doutais pas des paroles des enseignants,
Je pensais faire les bons choix en terme d’alimentation,
Je craignais la mort,

Avant, je ne me sentais pas à ma place dans ce monde !
Maintenant, j’ai compris pourquoi !

Car ça c’était avant !!!

Aujourd’hui, bien que je sois loin d’avoir des certitudes définitives sur la réalité de cette existence, j’ai suffisamment ouvert les yeux pour voir que la vie que l’on croit vivre n’est qu’une illusion qu’on nous impose.
Tout n’est que mensonge !
Il ne faut pas croire les masses, les médias, les experts, les professeurs, les politiciens, les médecins, les philosophes, les artistes… sur parole, bien au contraire.

Maintenant, je me soigne moi-même,
Mon alimentation est à l’opposé des recommandations des nutritionnistes réputés,
Je doute de tout avant de vérifier par moi-même,
Je me méfie en priorité de ceux qui détiennent du pouvoir,
J’écoute de la musique indépendante contenants des textes réellement engagés,
Je n’ai plus peur de la mort,

Avant, je me croyais être hors norme !
Aujourd’hui, je sais que ce sont les autres qui sont à côté de la plaque !

Ca ne me rend pas plus fier, et je ne trouve pas cela plus rassurant,
Mais c’est encourageant,
Car si j’ai réussi à ouvrir les yeux,
Alors beaucoup d’autres peuvent le faire également.

123